An 1, Mois de Mai

(ARTICLE EN COURS D'ELABORATION …MERCI DE NE PAS TROP LE RETOUCHER TANT QU'IL N'EST PAS COMPLET)

Mardi 1 Mai

Mercredi 2 Mai

Jeudi 3 Mai

Vendredi 4 Mai

Samedi 5 Mai

Dimanche 6 Mai

Semaine 82

Lundi 7 Mai

La proximité entre la France et l'Angleterre et les exactions isolées de chaque cotés n'ont fait que précipiter les tensions entre ces pays dans une guerre qu'ils ne désiraient pas vraiment. Les hostilités sont prévus dans quatre jour…

Mardi 8 Mai

Les tensions annoncent une guerre entre l'Espagne et la France dans les quatre prochains jours à leur tour. L'Espagne reste silencieuse comme à son habitude, préparant surement son plan de bataille avec leurs alliés Anglais.

Mercredi 9 Mai

Jeudi 10 Mai

La Triple Alliance du Nord bat de l'aile. La guerre entre la France et l'Espagne approche et les Hollandais offrent le droit de passage aux Français sur leurs terres faisant des victimes espagnoles au passage, notamment ce matin là. Le terme « Alliance » est plus que remis en question et la Hollande est taxée d'opportunisme, elle se rangerait toujours là où la paix lui semble la plus accessible quitte à négliger les closes officielles des traités internationaux.
La Rose Croix et quelques autres anti-Hollandais Français ont tenté un pillage ce soir là à Ulüngen. Bien qu'ayant échoué, cette action provoque un sérieux mécontentement des Hollandais qui demandent au gouvernement Français une pariatisation massive et immédiate des ces troubles fête. Mais les hollandais sont aussi accusés d'avoir organisé une action similaire à Port Louis, certains guerriers bataves y ayant été aperçus dans la soirée. Ceux-ci se défendront en affirmant qu'ils n'étaient largement pas assez nombreux pour mener à bien une telle offensive et qu'ils n'ont porté de coups qu'aux quelques Anglais présents dans la cité française ce soir là.

Vendredi 11 Mai

La guerre entre l'Angleterre et la France est lancée. Dès ce premier jour, les anglais profitent de l'aide des Espagnols en faction sur toute l'île pour repérer les drapeaux très vite. Ils en valideront même quelques-uns le soir même.

Samedi 12 Mai

L'Espagne rentre dans l'arène et cinq drapeaux français supplémentaires font leur apparition sur Liberty.
Dans la soirée, le Mouvement des 4 Lunes intervient sur la place publique française et annonce qu'il détient en lieu sûr deux drapeaux Anglais, un drapeau Espagnol et deux drapeaux Français contre lesquels il réclame deux mille pièces d'or par drapeau (excepté le drapeau espagnol à trois mille, "plus difficile à récupérer").
Les Anglais valident les derniers drapeaux qui leur permettent de gagner leur guerre commencée à peine la veille.

Dimanche 13 Mai

Semaine 83

Lundi 14 Mai

Don Articho annonce devant Liberty que Padre Coco est souffrant, dans l'incapacité de remplir ses fonctions de gouverneur d'Esperanza. Il rapporte aussi que le gouverneur élu lui a confié la tâche de diriger la colonie Espagnole à sa place, les rumeurs vont bon train sur l'île et on parle déjà d'un coup d'Etat…
Dès son investiture, Articho reçoit sur son bureau un formulaire de naturalisation de la part d'Anton demandant asile aux Espagnols le temps de son exil, persuadé qu'il retournerait à Port-Louis un jour avec le blason du Lys sur sa tunique.
Les Anglais se voient bien vite imposés d'un ultimatum, Don Articho réclamant des sanctions sévères à l'encontre des membres de la Main Noire actuellement au pouvoir à New Kingston. Les deux derniers pillages d'Esperanza, la récente prise de la Madone par cette guilde et le fait qu'elle ai accès aux services d'Etat laissent l'Espagne dans le doute quant à la sincérité du désire d'Alliance des Anglais, selon Don Articho qui en vient à menacer de briser l'Alliance si rien n'est fait. L'étincelle atteint la poudre ! Les Anglais accusent Don Articho de syllogisme en pleine entraide fratenelle dans la guerre commune qui les oppose aux Français. Le ton du gouverneur intérimaire espagnol agace Jovic qui estime pouvoir discuter avec un interlocuteur plus compétant que Don Articho …

Mardi 15 Mai

Mercredi 16 Mai

La Hollande a envoyé ses troupes à l'assaut : La Plomberie assaille Espéranza, la LGD enflamme New Kingston. Les Espagnols sauront se défendre, contrairement aux Anglais.
Plus que le pillage en lui même, les Anglais ont ressenti une certaine amertume à l'égard de Van Ray Vaughan qui arpentait depuis quelques jours les terres Anglaises sous couvert d'une autorisation gouvernementale.
Les Espagnols quant à eux ne réagissent presque pas en public. Frans, gouverneur d'Ulüngen et organisateur de la tentative de pillage d'Espéranza, affirme tout de même ne vouloir aucune guerre avec l'Espagne, l'action qu'il aurait mise en place n'étant qu'un geste de soutiens à la France sans aucune réele intention belliqueuse derrière. Frans fait même une copie de cette annonce et la placarde ironiquement sur les murs de New Kingston; la mayonnaise ne prendra pas, la moutarde montera au nez de Jovic qui placera tous les Hollandais suspets des deux actions du soir sur liste noire nationale. Cette fois ci c'est clair : La Triple Alliance est belle et bien enterrée.

Jeudi 17 Mai

L'Espagne l'emporte sur la France, la guerre n'aura duré que quelques jours. Les Français semblaient démoralisés et désorganisés par leur précédente défaite contre l'Angleterre et ses querelles intestines, les Espagnols ont su quant à eux gérer leurs troupes efficacement et profiter d'une aide très précieuse venant de la part des Anglais.

Vendredi 18 Mai

L'Angleterre, par l'intermédiaire de son gouverneur Jovic, déclare la guerre à la Hollande.
Sur la place publique espagnole, un certain Massa hurle partout « je ve fair la guèr o fransé ! Je ve fair le guèr o anglé ! » … Aucun traducteur n'a découvert le sens de ce message.

Samedi 19 Mai

Ce même Monsieur Massa en appelle un peu plus clairement cette fois à la gentillesse du gouvernement espagnol : il souhaite se faire pariatiser, ses compatriotes étant trop violents avec lui dans leurs marques d'afection…

Dimanche 20 Mai

Nick le Brun, depuis le camp des parias et s'autoproclamant au passage « gouverneur de la colonie des Ours de Liberty », met en garde dans un pamphlet vengeur une dizaine de hollandais et d'Espagnols : « Tout Hollandais hostile, qui a déjà tenté de tuer des Français et des parias sera tué à vue n'importe ou sur Liberty ! » . Il impose donc aux Hollandais une nouvelle menace venant du Nord dans la guerre qui les opposera bientôt à l'Angleterre.
En parellèle, le gouverneur français Gahériet annonce publiquement ses consignes de paix envers l'Angleterre et l'Espagne pendant la future guerre, les tensions avec ces pays étant encore trop importantes pour elle qui sort de deux lourdes défaites.

Semaine 84

Lundi 21 Mai

Ouverture des candidatures aux élections.
En Espagne, le nouveau programme de Dbsman fait encore sensation. Au menu : Concours de pêche, programme de répression de la délinquance, construction d'un Opéra en plein coeur d'Esperanza, financement de leçons de danse pour les Hollandais et négociations de paix avec le chef de la tribu autochtone des Chii Ka. Trounusoïde se propose aussi au même poste, affirmant en plublic qu'il offrira des « pim's qui palent » à ses electeur s'il est élu. Dante brigue aussi la place de gouverneur, mais son programme restera privé, ormis son slogan « votez bourré, votez Dante ! » accompagné d'une bouteille de rhum offert pour ses électeurs.Le candidat le plus sérieux resta tout de même El Valiente, (Passage sur les autres candidats, il me faut la liste)
Terra Brandford s'inscrit dans la course au poste de gouverneur batave avec un programme qui laisse entrevoir un mois pénible pour son pays : guerre, pourpalers sur le sujet 4 Lunes et sur le PNA avec la France, apaisement avec l'Espagne qui se sent menacée et manipulée depuis le pillage de New Kingston en pleine Triple Alliance du Nord un peu floue … (autres candidats)
(France)
(Angleterre Oliver/Dudu)

Mardi 22 Mai

Mercredi 23 Mai

Le Mouvement des 4 Lunes profite que la Hollande soit dispersée sur Liberty et concentrée sur sa guerre contre l'Angleterre pour venir piller Ulüngen.

Jeudi 24 Mai

Pendant ce temps là, Don Masterofpuppets souffre de claustrophobie dans le Tunnel B et réclame sa réintégration en Espagne …
Les pirates interviennent dans la guerre Hollando-Anglaise d'une manière étrange. Le jeune Edward, dit "le moussaillon" dérobe un drapeau Hollandais et demande une rançon de confiseries aux Anglais pour le leur rendre. Il semblerait que les Hollandais ont un certains lien avec ces forbans, enfin c'est la rumeur qui en ressort …
Les Anglais comprennent bien que la guerre est terminée pour eux, elle devrait même se terminer ce soir. Pourtant une violente tempète [ un gros lag ^^ ]secoua l'île au moment fatidique. Ils auront une journée de répit.

Vendredi 25 Mai

Les tensions entre la France et la Hollande ne font que grimper, la Hollande commence à douter de son allié. L'affaire Fil de Fer en est un exemple : ce jeune Français des Loups d'Azur s'était arrêté près d'Ulüngen pour faire halte dans son périple. Les Hollandais encore écoeurés des méfaits du Mouvement des 4 Lunes l'avant-veille, préférèrent renvoyer Fil de Fer - célèbre inconnu pour eux à l'époque - à Cainte Catherine pour être certains qu'ils pourraient apporter les derniers drapeaux de la victoire dans leur cité. Ce n'est pas qu'aucune entente n'est encore possible, mais dans la précipitation et le contexte, l'on décida de l'écarte d'Ulüngen na sachant pas s'il était classé comme anti-Hollandais…
Le soir même, la Hollande remporte sa guerre contre l'Angleterre.

Samedi 26 Mai

Dimanche 27 Mai

Semaine 85

Lundi 28 Mai

Les élections emmènent Armand d'Averec, x , El Valiente et Terra Brandford aux gouvernances respectives de la France, L'Angleterre, l'Espagne et la Hollande. Les Généraux seront x , x, En Trinchador, et Aphraël ; quant aux Ministres du Commerce, ça sera x, x, Don Djezoùs Dellago et enfin Van Pauletanaldo respectivement.

Le jour même, les Français resentent un danger provenant des Anglais et des pirates, ils ferment donc leur frontières et demandent aux Hollandais de venir défendre Port-Louis à leurs cotés, mais ces dernièrs ne répondront que très peu à l'appel, les souvenirs des récents pillages d'Ulüngen étant encore trop intenses dans leurs esprits pour oublier qu'ils considèraient les derniers élus Français comme trop laxistes avec les anti-Hollandais Français. L'argent que la LGD avait dérobé aux Anglais était maintenant dans les caisses de l'Etat Français, beaucoup de Hollandais rechignèrent donc à allez défendre cet or autre part que dans Ulüngen.Une poignée à peine s'arma pour rejoindre Port-Louis.

Anton voit sa requète de naturalisation aboutir lorsque Valiente investi le trône d'Esperanza. Les mouvements de foules en Espagne laissent comprendre que les plus jeunes voient d'un mauvaise oeil cette naturalisation, ceux-ci auraient vecu de douloureux combats face à celui-là et ne seraient pas prêts à lui pardonner …

Mardi 29 Mai

Triste nouvelle en ce jour : les NPE (ex-PIE) se séparent et mettent leur maison de guilde aux enchères… Liberty aurait préféré rester assoupie ce matin-là.

Mercredi 31 Mai

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License