Boucanier (Historique)

Ethymologiquement Le Boucanier est un faiseur de boucan, c'est à dire de la viande seché par un feu suivant un procédé original. Ceci permettait de conserver la viande. Cette viande était un apport aux provision de bord des navires de l'époque, soit indispensable, ou au moins très recherchée.

Le boucanier est un coureur des bois chassant les boeufs et cochon de l'ile de saint Domingue, aujourd'hui divisée entre Haiti et la république dominicaine, alors théoriquement entièrement sous contrôle espagnol.

Les espagnols les pourchassent, mais cela ne va pas beaucoup inquieté les boucaniers qui tirent profit de la géographie et de la végétation de l'ile ainsi que la faible densité de population espagnol ajoutés à une faible combativité des soldats locaux. Renommés pour leur habileté au tir, ils vont souvent rejoindre les corsaires qui apprécient beaucoup ce genre de renfort.

Les rupture d'engagement sont une autre raison pour laquelle de nombreux boucaniers rejoignent les corsaires.
Fuyant des maîtres trops rudes ou une vie qu'ils ne supportent pas, ou tout simplement cherchant un enrichissement rapide et moins fatiguant des engagés vont s'embarqué sur les navires corsaires, rompant ainsi avant terme leur contrat d'engagement.

Histoire des freres de la cote Exmelin Alexandre

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License